A l’heure où Bamako s’endort…

Aucun autre nuage n’est venu troubler la lumière écrasante, aujourd’hui,

et en Afrique le soleil monte et tombe si vite

que je l’ai raté au moment où il s’éclipsait…

 

 

Bamako à la tombée de la nuit 1

 

Mais avec la chaleur étouffante enfin dispersée,

et les hommes et les femmes enfin délassés,

il y a dans ce début de nuit une telle paix

que je voulais vous la partager…

Répondre à ferry Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :