A propos

L’Homme Itinérant par Romain Potocki

Et si on s’arrêtait, si on prenait le temps…?

C’est vrai, vous n’avez que deux secondes, et le temps file si vite. Mais si on en trouvait quand même, et que malgré la montre la rencontre ait lieu ?

Voilà douze ans que je suis devenu presque malgré moi « l’homme itinérant », et pourtant je pose encore la même question comme si c’était la première fois :

dans la petite salle de bain de mon hôtel de Tanger, qui s'ouvre sur le détroit de Gibraltar : l'un des lieux où je me sens chez moi...
dans la petite salle de bain de mon hôtel de Tanger, qui s’ouvre sur le détroit de Gibraltar : l’un des lieux où je me sens chez moi…

et si on se rencontrait…?

Elle m’a mené derrière la caméra, l’appareil photo ou le stylo. Elle m’a fait oublier les kilomètres, et les accrocs de la route. Et surtout, elle a laissé la trace de chaque rencontre, et de toutes les fois où quelqu’un m’a confié ses mots pour que je les porte à d’autres.

Lille, Rome, N’Djamena, Paris, Freetown, Beyrouth, Tanger, Delhi, Iakoutsk, Ouagadougou… j’aime être chez moi chez vous. Au bout du monde ou au bout de ma rue, ne jamais être qu’un simple passant. M’arrêter, oui. Prendre un café. Prendre le temps. Et réussir, parfois, à de certains instants de grâce, à être un passeur.

 

Depuis ses 20 ans, de l’Argentine au pôle Nord en passant par l’Afrique, l’Italie, le Liban en guerre ou l’Inde, Romain Potocki envoie des mails à ceux qu’il aime. Guidé par une insatiable soif de vivre et désireux de la partager avec ses tout proches, il leur raconte le monde et les rencontres fabuleuses qu’on peut y faire – même en bas de chez soi.

Romain Potocki est grand reporter, journaliste, réalisateur et photographe. L’homme itinérant est son premier ouvrage publié

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.