IL ÉTAIT UNE FOI… (le replay)

Le 16 mars à 0h35, France 2 a diffusé mon nouveau documentaire IL ÉTAIT UNE FOI DANS L’OUEST… DE L’AFRIQUE, un western en CinémaScope qui raconte une petite place du Bénin où les hommes se font la paix grâce à la pétanque

Chers tous, 

je passe tout de suite à l’essentiel. Pour voir le film, pour vous faire un bon western en famille ce soir (à une heure décente) c’est ici : 

https://www.france.tv/france-2/25-nuances-de-doc/2306671-il-etait-une-foi-dans-l-ouest-de-l-afrique.html

(je compte sur vous pour partager, partager encore et encore le lien ! Il est vraiment temps de casser la baraque !!!!!)

(vous allez bientôt découvrir Adio, que France 2 a choisi pour l’affiche, et croyez-moi, vous allez pas l’oublier de sitôt…)

Je profite de ce post pour remercier chaleureusement tous ceux qui ont eu le courage de veiller tard hier soir, ils le méritent bien. Ceux qui étaient à la maison. Celui avec qui j’ai fini raide mort à danser comme un fou à 4 du mat’. Les Marseillais. Le Lillois. La Sénégalaise du 11e (tellement beau, ton texto, tu m’as fait pleurer). Celui qui était prêt mais dont l’antenne a vrillé avec le vent (hâte que tu le voies, c’est peu de le dire, tu te l’es mérité). La libraire de mon coeur qui s’est faite regarder par le film (enfin, plutôt son mec, du coup 😉 ). Le Québequois qui l’a vu. La Québéquoise que France 2 aime pas, et qui ne l’a donc pas vu. L’Ivoirien. Le Montreuillois. Le Belle-Ilois (tellement bon, ton mail sur Les 7 Mercenaires, mon ami !) Et bien sur, ma petite femme sans qui je ne serais rien et mon fils qui a fini par accepter de dormir (de haute lutte).

Vous m’avez réjoui l’âme avec vos paroles, vos textos en live ou avec vos mails de ce matin. C’était pas la plus grande salle de cinéma virtuelle du monde, mais franchement c’était la plus belle ;-))) 

Et j’attends ce soir, où à n’en pas douter, la salle de cinéma sera bien plus remplie. Alors n’hésitez pas à m’écrire pour me dire ce que vous avez pensé du film, et avec qui vous l’avez vu (les photos sont les bienvenues, je publierai les meilleures!)

Et si vous doutez encore pour savoir si vous devez consacrer votre soirée à un western africain (mais alors j’ai envie de dire : qu’est-ce que vous foutez là ???) ou que vous êtes juste curieux, voici ci-dessous les articles que hier, la presse française (et belge, la gloire !!!) a consacré au film. Inutile de vous dire que maintenant que j’ai eu mon nom dans L’Equipe (et ce sans courir le 100m en moins de 10 secondes ni mis un quadruplé en finale de Champion’s League), dans les pages religion de La Croix (et ce sans devenir prêtre ou imam) et dans Le Vif (et ce sans avoir besoin de me taper une orgie de frites ou de parler flamand), je peux clairement me ranger des voitures l’esprit tranquille !

Allez, je vous laisse avec le film et en attendant ce soir et la fin du taf, avec la presse :

Et au moment de conclure ce dernier post avant longtemps (ben oui, j’ai aussi une vie, moi !) je vous remercie tous, oui tous et toutes qui avez suivi ces posts biscornus jour après jour, tous ceux qui m’ont écrit pour me dire que ça les emmenait loin, que ça leur faisait du bien, leur rappelait des madeleines de proust d’enfance, et aussi ceux qui m’ont pas écrit mais dont j’ai suivi les lectures sur les stats de ce blog. 

Moi aussi ça m’a fait du bien, cette semaine tous ensemble à attendre le film et à délirer autour de lui, surtout après deux ans de boulot pour lui donner naissance.

Allez, je vous laisse en vous souhaitant une belle séance de cinoche ! Vous allez kiffer !!!! (enfin, j’espère 😉 )

Des bises à tous et à un de ces jours !

Rom, l’homme itinérant

PS : ah oui, et y a TV5 qui m’a appelé ce matin, ils veulent me mettre dans le poste ! Je serai donc en direct le 4 avril à 18h pour parler de… eh ben de IL ÉTAIT UNE FOI DANS L’OUEST… bien sûr !!! 

PPS : et puisque les remerciements passent toujours bien trop vite à la fin d’un fim, je mets ici une capture d’écran de la fin du générique (sans rien vous spoiler, rassurez-vous). Vous vous reconnaîtrez. Merci à vous tous ! Sans chacun(e) de vous, ce film n’aurait pas vu le jour ni eu la (magnifique) gueule qu’il a ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :